KOMPA! MAGAZINE Forum Index
Home - FAQ - Search - Memberlist - Usergroups - Register - Profile - Log in to check your private messages - Log in
 
Nèg Timid Rezoud Pwoblèm Michoulove La
Goto page Previous  1, 2, 3, 4, 5
 
KOMPA! MAGAZINE Forum Index -> Sex
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies. View previous topic :: View next topic
Author Message
michoulove



Joined: 01 Nov 2007
Posts: 2883

PostPosted: Sat Aug 25, 2012 7:18 pm    Post subject: Reply with quote

Neg Timid wrote:
Michou Me Revient Avec Le Même Love

Un dicton haïtien certifie qu’il faut (2) deux bons pour faire un « BONBON. » Michou chérie, tu t’es infiltrée, tu t’es faufilée, ou plutôt tu t’es blottie dans mon âme au cours de la nuit d’apothéose que nous avons vécue.

Tu comprends bien mon bel Amour, comment tu m’as torturé pendant ces neuf (9) longs mois de silence et de mépris qui établissaient ma mort à petit feu dans ta totale indifférence. Tu m’as fait subir le supplice de tantale que j’ai dû accepter avec courage. Je te comparais à une méchante fée ou à une sorcière non apprivoisée.

Jamais ! Non ! Jamais ! En dépit des barrières, des limites et des conditions drastiques du CONTRAT que tu m’avais imposé en concluant: « Oublie mon adresse, mes numéros de téléphone et tout et tout... » Ce qui signifiait: « Disparais de ma vie ! — »

Toutefois, ton image me hantait et ton ombre m’invitait dans toutes tes positions ensorcelleuses et mielleuses... Tu m’as forcée à geindre et à crier en défilant à la parade des oubliés, des bannis, des laissés pour compte et des malheureux... Quel mauvais sort tu m’as fait ! Quel vilain tour tu m’as joué en ne sachant pas m’aimer et en me punissant à la manière de notre Père Adam qui avait croqué le fruit défendu ! ... Tu m’as chassé de ton Eden et j’étais perdu dans la nature.

Alors, il me restait une solution... Ma vengeance Pure et Dure. « T’oublier ! »

Oublier Michou qui vit en moi comme un venin, comme une drogue... Comment aurais-je pu? C’était au-dessus de mes forces... Comment oublier l’actrice principale, la vedette de la nuit de mon bonheur le plus intense?

Ta sévérité m’avait seulement proclamé ton Amant d’une Nuit D’Automne qui s’éparpillait méconnaissable avec les feuilles de cette saison. Et en moi, ce souvenir triste qui refusait de s’envoler, faisait jaillir des larmes de sang de mes yeux d’amoureux conquis par les sens de Michou particulièrement sa grande Missouzette « pommée », boursouflée et mordante qui retenait mon zizi captif au moment de l’orgasme. (« bèl gwo bòbòt byen ponmen, bonbonfle mòdan ki fè pijon m prizonye...»)

J’étais au bord de la folie en relisant tes prérequis: « Je ne devais te chercher en aucun cas, je ne pouvais même pas implorer. J’étais condamné sans appel... » En refigurant notre veillée sacrée, chaque soir, je contais ma peine et mes douleurs dans mes sanglots sur l’oreiller. Comment aurais-je pu enterrer tes baisers mouillés sur mes lèvres nécessiteuses et surtout les miens en bas sur ta cocotte parfumée à l’eau de rose et surtout tes yayades de brise ou de tempêtes (gouyad ti van fre ak pil gouyad tan loraj, siklòn ak zèklè w yo...), tes Alcii (pluriel latin de Alcius) qui attisaient mon ardeur et qui arrêtaient mes ébats un peu trop vite? (voye twò vit !) Combien de Ssssss...Aaahhh... aspirés j’aurais voulu te susurer.... te murmurer à l’oreille que je suçais si vigoureusement?

Entre temps, aucun soulagement à mes douleurs, tu avais volé mon coeur, j’étais pire qu’un légume. Dans mon immense chagrin, je me demandais: « De quelle tribu guerrière tu sortais? » Et je me représentais ton coeur comme l’arène de Néron.

Je ressens encore les souffrances indicibles. Tu es partie en allumant en moi le feu de l’enfer qui brûle férocement sans consumer.

Cependant, au bout du compte, j’avais bonne conscience. Personne ne peut me rendre coupable si tu as pleuré ou ressenti un désir fou, une envie scabreuse de me revoir pour revivre cette nuit d’Amour Infini. Sache que je te pardonne tout le mal que tu m’as fait sciemment, volontairement. Tu sais que tu es une Beauté Géante et Colossale et tu as abusé de moi... Sois tranquille, je ne porterai pas plainte.... Vas y et recommence sans mesure.

J’ai cherché la guérison auprès d’une autre; mais aucune autre ne peut me donner le quart (1/4) de ce que tu m’as accordé.

— Tu es irremplaçable Michou My Love, en moi tu brilleras toujours.

Dame Nature et La Providence divine se sont unies pour clarifier ton esprit et Michou a fait le bon choix qui recrée Nèg Timid dans sa vie et nous libère des souffrances dévastatrices et inutiles.

— Michou a fait ses Adieux aux Coeurs Cruels et Méchants.

— Nèg Timid est sorti du Monde Pénible des Illusions.
A présent que tu reviens Michou, nous reverrons la vie en rose et je mirai ton regard qui me donne le frisson. Notre Amour renaîtra, car Michou comblera le vide qu’elle avait laissé en moi.

— Rappelle toi que pour Nèg Timid, ton amour est source de vie. N.T. n’existe que pour toi, je revivrai dans la joie grâce à toi Michou My Great Love.

— Désormais, nos nuits seront idéales. Levons les bras vers le ciel. Têtes baissées et à genoux, nous prierons ensemble afin que la Miséricorde Divine s’étale sur nos deux Êtres et l’Amour sera notre compagnons jusque dans l’Eternité.


Nèg Timid

à Michou son Love !
 



NT mon amour, pardonnes moi d'avoir pechee envers toi. Je te promets de ne jamais te blaisser car tu es a mes yeux, le seul homme qui existe. Je t'appatiens corps, coeur et ame jusqu'a la fin de mes jours.

Tes paroles, allument en moi un feu que je'n savais meme pas qui existait. Nulle que toi peut l'allumer ou l'eteindre. Je t'attends mon amour, nonm dous mwen, vin etenn fe m.
_________________
Back to top
View user's profile Send private message

Author Message
Neg Timid



Joined: 06 Apr 2006
Posts: 3258
Location: Brooklyn, NY/Gonaives-Artibonite

PostPosted: Sun Aug 26, 2012 9:28 am    Post subject: Reply with quote

michoulove wrote:
Neg Timid wrote:
Michou Me Revient Avec Le Même Love

Un dicton haïtien certifie qu’il faut (2) deux bons pour faire un « BONBON. » Michou chérie, tu t’es infiltrée, tu t’es faufilée, ou plutôt tu t’es blottie dans mon âme au cours de la nuit d’apothéose que nous avons vécue.

Tu comprends bien mon bel Amour, comment tu m’as torturé pendant ces neuf (9) longs mois de silence et de mépris qui établissaient ma mort à petit feu dans ta totale indifférence. Tu m’as fait subir le supplice de tantale que j’ai dû accepter avec courage. Je te comparais à une méchante fée ou à une sorcière non apprivoisée.

Jamais ! Non ! Jamais ! En dépit des barrières, des limites et des conditions drastiques du CONTRAT que tu m’avais imposé en concluant: « Oublie mon adresse, mes numéros de téléphone et tout et tout... » Ce qui signifiait: « Disparais de ma vie ! — »

Toutefois, ton image me hantait et ton ombre m’invitait dans toutes tes positions ensorcelleuses et mielleuses... Tu m’as forcée à geindre et à crier en défilant à la parade des oubliés, des bannis, des laissés pour compte et des malheureux... Quel mauvais sort tu m’as fait ! Quel vilain tour tu m’as joué en ne sachant pas m’aimer et en me punissant à la manière de notre Père Adam qui avait croqué le fruit défendu ! ... Tu m’as chassé de ton Eden et j’étais perdu dans la nature.

Alors, il me restait une solution... Ma vengeance Pure et Dure. « T’oublier ! »

Oublier Michou qui vit en moi comme un venin, comme une drogue... Comment aurais-je pu? C’était au-dessus de mes forces... Comment oublier l’actrice principale, la vedette de la nuit de mon bonheur le plus intense?

Ta sévérité m’avait seulement proclamé ton Amant d’une Nuit D’Automne qui s’éparpillait méconnaissable avec les feuilles de cette saison. Et en moi, ce souvenir triste qui refusait de s’envoler, faisait jaillir des larmes de sang de mes yeux d’amoureux conquis par les sens de Michou particulièrement sa grande Missouzette « pommée », boursouflée et mordante qui retenait mon zizi captif au moment de l’orgasme. (« bèl gwo bòbòt byen ponmen, bonbonfle mòdan ki fè pijon m prizonye...»)

J’étais au bord de la folie en relisant tes prérequis: « Je ne devais te chercher en aucun cas, je ne pouvais même pas implorer. J’étais condamné sans appel... » En refigurant notre veillée sacrée, chaque soir, je contais ma peine et mes douleurs dans mes sanglots sur l’oreiller. Comment aurais-je pu enterrer tes baisers mouillés sur mes lèvres nécessiteuses et surtout les miens en bas sur ta cocotte parfumée à l’eau de rose et surtout tes yayades de brise ou de tempêtes (gouyad ti van fre ak pil gouyad tan loraj, siklòn ak zèklè w yo...), tes Alcii (pluriel latin de Alcius) qui attisaient mon ardeur et qui arrêtaient mes ébats un peu trop vite? (voye twò vit !) Combien de Ssssss...Aaahhh... aspirés j’aurais voulu te susurer.... te murmurer à l’oreille que je suçais si vigoureusement?

Entre temps, aucun soulagement à mes douleurs, tu avais volé mon coeur, j’étais pire qu’un légume. Dans mon immense chagrin, je me demandais: « De quelle tribu guerrière tu sortais? » Et je me représentais ton coeur comme l’arène de Néron.

Je ressens encore les souffrances indicibles. Tu es partie en allumant en moi le feu de l’enfer qui brûle férocement sans consumer.

Cependant, au bout du compte, j’avais bonne conscience. Personne ne peut me rendre coupable si tu as pleuré ou ressenti un désir fou, une envie scabreuse de me revoir pour revivre cette nuit d’Amour Infini. Sache que je te pardonne tout le mal que tu m’as fait sciemment, volontairement. Tu sais que tu es une Beauté Géante et Colossale et tu as abusé de moi... Sois tranquille, je ne porterai pas plainte.... Vas y et recommence sans mesure.

J’ai cherché la guérison auprès d’une autre; mais aucune autre ne peut me donner le quart (1/4) de ce que tu m’as accordé.

— Tu es irremplaçable Michou My Love, en moi tu brilleras toujours.

Dame Nature et La Providence divine se sont unies pour clarifier ton esprit et Michou a fait le bon choix qui recrée Nèg Timid dans sa vie et nous libère des souffrances dévastatrices et inutiles.

— Michou a fait ses Adieux aux Coeurs Cruels et Méchants.

— Nèg Timid est sorti du Monde Pénible des Illusions.
A présent que tu reviens Michou, nous reverrons la vie en rose et je mirai ton regard qui me donne le frisson. Notre Amour renaîtra, car Michou comblera le vide qu’elle avait laissé en moi.

— Rappelle toi que pour Nèg Timid, ton amour est source de vie. N.T. n’existe que pour toi, je revivrai dans la joie grâce à toi Michou My Great Love.

— Désormais, nos nuits seront idéales. Levons les bras vers le ciel. Têtes baissées et à genoux, nous prierons ensemble afin que la Miséricorde Divine s’étale sur nos deux Êtres et l’Amour sera notre compagnons jusque dans l’Eternité.


Nèg Timid

à Michou son Love !
 



NT mon amour, pardonnes moi d'avoir pechee envers toi. Je te promets de ne jamais te blaisser car tu es a mes yeux, le seul homme qui existe. Je t'appatiens corps, coeur et ame jusqu'a la fin de mes jours.

Tes paroles, allument en moi un feu que je'n savais meme pas qui existait. Nulle que toi peut l'allumer ou l'eteindre. Je t'attends mon amour, nonm dous mwen, vin etenn fe m.


La Parole assure: « Cherchez Et Vous Trouverez ! »
(N.T. Chache, N.T. Trouve)

Alors, Nous Revoila Ensemble Michou My Love.

Il est aussi écrit que toute prière dite avec ferveur sera exaucée. Donc, la Grâce du Grand-Maître est descendue sur Nous. Les Anges du Seigneur ont reguidée Michou vers Nèg Timid. Mon amour, mon Chemin de Croix s’est changé en Séjour au Paradis — Apa li Papa !!!

Michou My Love,

Pour toi, point besoin d’implorer, N.T. t’aime infiniment. Il te comprend et t’a pardonné d’avance. Tu as carte blanche sur lui...

— N.T. sent qu’il a acquis le droit de propriété non seulement sur ton coeur sensible et généreux, porteur de ton âme exquise; mais encore sur ton corps délicieux... Je te garderai jalousement toute la vie.

— D’autre part, je suis heureux que les simples mots que j’ai prononcés à genoux aient allumé en toi un brasier. Ce feu sacré ne s’éteindra jamais, car je le ravivrai toujours.

... Je rêve en attendant de te rebercer dans mes bras !

— Michou My Love, Fanm dous an m... Un p’tit peu de patience... Sssss Ay ! Mimi...Chouchou ! W’ap fè m bege. Ti ponpye w la, ap vin kontwole entansite dife w la, ki pa gen dwa janm tenyen dapre lòd Letènèl... N’ap kenbe la pou Letènite.

Nonm Dous ou pou tout tan gen tan.

N.T.

N.B. Les Amis pourront nous retrouver à notre Nouvelle Adresse

M.L. et N.T.
92, Angle (Corner) Rue Aphrodite Coeli (Chéli) et Boulevard Rivière Saphir
Monte Eternae Laetitiae (= Colline de la Joie Eternelle)
8008, Demeure des Amoureux Inspirés
(Zip) Code Postal: (D.A.I.) 1272-0912
Paradis
Royaume des Cieux

_________________
Richie est un grand musicien qui ne peut pas être compris du commun des mortels, car les notes qu'il émet sont trop élevées pour les oreilles du vulgaire.
Back to top
View user's profile Send private message Send e-mail

Author Message
b-ray



Joined: 03 May 2007
Posts: 3471
Location: HAITI

PostPosted: Tue Sep 04, 2012 11:45 am    Post subject: Reply with quote

Neg Timid wrote:
michoulove wrote:
Neg Timid wrote:
Michou Me Revient Avec Le Même Love

Un dicton haïtien certifie qu’il faut (2) deux bons pour faire un « BONBON. » Michou chérie, tu t’es infiltrée, tu t’es faufilée, ou plutôt tu t’es blottie dans mon âme au cours de la nuit d’apothéose que nous avons vécue.

Tu comprends bien mon bel Amour, comment tu m’as torturé pendant ces neuf (9) longs mois de silence et de mépris qui établissaient ma mort à petit feu dans ta totale indifférence. Tu m’as fait subir le supplice de tantale que j’ai dû accepter avec courage. Je te comparais à une méchante fée ou à une sorcière non apprivoisée.

Jamais ! Non ! Jamais ! En dépit des barrières, des limites et des conditions drastiques du CONTRAT que tu m’avais imposé en concluant: « Oublie mon adresse, mes numéros de téléphone et tout et tout... » Ce qui signifiait: « Disparais de ma vie ! — »

Toutefois, ton image me hantait et ton ombre m’invitait dans toutes tes positions ensorcelleuses et mielleuses... Tu m’as forcée à geindre et à crier en défilant à la parade des oubliés, des bannis, des laissés pour compte et des malheureux... Quel mauvais sort tu m’as fait ! Quel vilain tour tu m’as joué en ne sachant pas m’aimer et en me punissant à la manière de notre Père Adam qui avait croqué le fruit défendu ! ... Tu m’as chassé de ton Eden et j’étais perdu dans la nature.

Alors, il me restait une solution... Ma vengeance Pure et Dure. « T’oublier ! »

Oublier Michou qui vit en moi comme un venin, comme une drogue... Comment aurais-je pu? C’était au-dessus de mes forces... Comment oublier l’actrice principale, la vedette de la nuit de mon bonheur le plus intense?

Ta sévérité m’avait seulement proclamé ton Amant d’une Nuit D’Automne qui s’éparpillait méconnaissable avec les feuilles de cette saison. Et en moi, ce souvenir triste qui refusait de s’envoler, faisait jaillir des larmes de sang de mes yeux d’amoureux conquis par les sens de Michou particulièrement sa grande Missouzette « pommée », boursouflée et mordante qui retenait mon zizi captif au moment de l’orgasme. (« bèl gwo bòbòt byen ponmen, bonbonfle mòdan ki fè pijon m prizonye...»)

J’étais au bord de la folie en relisant tes prérequis: « Je ne devais te chercher en aucun cas, je ne pouvais même pas implorer. J’étais condamné sans appel... » En refigurant notre veillée sacrée, chaque soir, je contais ma peine et mes douleurs dans mes sanglots sur l’oreiller. Comment aurais-je pu enterrer tes baisers mouillés sur mes lèvres nécessiteuses et surtout les miens en bas sur ta cocotte parfumée à l’eau de rose et surtout tes yayades de brise ou de tempêtes (gouyad ti van fre ak pil gouyad tan loraj, siklòn ak zèklè w yo...), tes Alcii (pluriel latin de Alcius) qui attisaient mon ardeur et qui arrêtaient mes ébats un peu trop vite? (voye twò vit !) Combien de Ssssss...Aaahhh... aspirés j’aurais voulu te susurer.... te murmurer à l’oreille que je suçais si vigoureusement?

Entre temps, aucun soulagement à mes douleurs, tu avais volé mon coeur, j’étais pire qu’un légume. Dans mon immense chagrin, je me demandais: « De quelle tribu guerrière tu sortais? » Et je me représentais ton coeur comme l’arène de Néron.

Je ressens encore les souffrances indicibles. Tu es partie en allumant en moi le feu de l’enfer qui brûle férocement sans consumer.

Cependant, au bout du compte, j’avais bonne conscience. Personne ne peut me rendre coupable si tu as pleuré ou ressenti un désir fou, une envie scabreuse de me revoir pour revivre cette nuit d’Amour Infini. Sache que je te pardonne tout le mal que tu m’as fait sciemment, volontairement. Tu sais que tu es une Beauté Géante et Colossale et tu as abusé de moi... Sois tranquille, je ne porterai pas plainte.... Vas y et recommence sans mesure.

J’ai cherché la guérison auprès d’une autre; mais aucune autre ne peut me donner le quart (1/4) de ce que tu m’as accordé.

— Tu es irremplaçable Michou My Love, en moi tu brilleras toujours.

Dame Nature et La Providence divine se sont unies pour clarifier ton esprit et Michou a fait le bon choix qui recrée Nèg Timid dans sa vie et nous libère des souffrances dévastatrices et inutiles.

— Michou a fait ses Adieux aux Coeurs Cruels et Méchants.

— Nèg Timid est sorti du Monde Pénible des Illusions.
A présent que tu reviens Michou, nous reverrons la vie en rose et je mirai ton regard qui me donne le frisson. Notre Amour renaîtra, car Michou comblera le vide qu’elle avait laissé en moi.

— Rappelle toi que pour Nèg Timid, ton amour est source de vie. N.T. n’existe que pour toi, je revivrai dans la joie grâce à toi Michou My Great Love.

— Désormais, nos nuits seront idéales. Levons les bras vers le ciel. Têtes baissées et à genoux, nous prierons ensemble afin que la Miséricorde Divine s’étale sur nos deux Êtres et l’Amour sera notre compagnons jusque dans l’Eternité.


Nèg Timid

à Michou son Love !
 



NT mon amour, pardonnes moi d'avoir pechee envers toi. Je te promets de ne jamais te blaisser car tu es a mes yeux, le seul homme qui existe. Je t'appatiens corps, coeur et ame jusqu'a la fin de mes jours.

Tes paroles, allument en moi un feu que je'n savais meme pas qui existait. Nulle que toi peut l'allumer ou l'eteindre. Je t'attends mon amour, nonm dous mwen, vin etenn fe m.


La Parole assure: « Cherchez Et Vous Trouverez ! »
(N.T. Chache, N.T. Trouve)

Alors, Nous Revoila Ensemble Michou My Love.

Il est aussi écrit que toute prière dite avec ferveur sera exaucée. Donc, la Grâce du Grand-Maître est descendue sur Nous. Les Anges du Seigneur ont reguidée Michou vers Nèg Timid. Mon amour, mon Chemin de Croix s’est changé en Séjour au Paradis — Apa li Papa !!!

Michou My Love,

Pour toi, point besoin d’implorer, N.T. t’aime infiniment. Il te comprend et t’a pardonné d’avance. Tu as carte blanche sur lui...

— N.T. sent qu’il a acquis le droit de propriété non seulement sur ton coeur sensible et généreux, porteur de ton âme exquise; mais encore sur ton corps délicieux... Je te garderai jalousement toute la vie.

— D’autre part, je suis heureux que les simples mots que j’ai prononcés à genoux aient allumé en toi un brasier. Ce feu sacré ne s’éteindra jamais, car je le ravivrai toujours.

... Je rêve en attendant de te rebercer dans mes bras !

— Michou My Love, Fanm dous an m... Un p’tit peu de patience... Sssss Ay ! Mimi...Chouchou ! W’ap fè m bege. Ti ponpye w la, ap vin kontwole entansite dife w la, ki pa gen dwa janm tenyen dapre lòd Letènèl... N’ap kenbe la pou Letènite.

Nonm Dous ou pou tout tan gen tan.

N.T.

N.B. Les Amis pourront nous retrouver à notre Nouvelle Adresse

M.L. et N.T.
92, Angle (Corner) Rue Aphrodite Coeli (Chéli) et Boulevard Rivière Saphir
Monte Eternae Laetitiae (= Colline de la Joie Eternelle)
8008, Demeure des Amoureux Inspirés
(Zip) Code Postal: (D.A.I.) 1272-0912
Paradis
Royaume des Cieux


APRES PAWOL SA YO SI LI PAT TOUNEN OU TE NAN TOUT PWOBLEM, NEG TIMIG GEN PAWOL POU LEVER MORT ET NAP PALE ARLY MAL Laughing Laughing Laughing MEDAM MEN NEG TIMID KOURIII Laughing
Back to top
View user's profile Send private message

This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    KOMPA! MAGAZINE Forum Index -> Sex All times are GMT - 5 Hours
Goto page Previous  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 of 5

 
Jump to:  
You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum
Geo Visitors Map


Powered by phpBB © 2001,2003 phpBB Group Silver_Xire background picture © BaRiMzI. made by  BaRiMzI